Professeur, officier et citoyen

Professeur, officier et citoyen

Lorraine, automne 1987. Exercice Moselle 87. Chef de char de l'AMX 30 B1 6240032 Douaumont

Peu au fait mais ouverts, jeunes d'esprit mais curieux, joueurs mais en recherche, mes élèves ne m'ont jamais déçu chaque fois qu'il a fallu leur expliquer ce qu'est la Défense, et ce qu'elle pouvait exiger des institutions politiques, économiques et scientifiques, ainsi que des hommes et des femmes de notre belle Nation. Propos frappé au coin du bon sens, mes lycéens ont toujours demandé à apprendre - loin des préjugés adultes -, pour peu que l'on accepte d'enseigner dans la gratuité la plus totale. C'est un dialogue sincère qui s'instaure par la suite, et quoi de plus gratuit et de plus sincère que la Défense de la Cité? Car pour le faire, il faut d'abord Aimer et Comprendre.
 
La valeur de l'Engagement est, donc, centrale à cette Éducation à la Défense. D'abord parce que cette dernière est la Vie et non la mort. Et que la défense de cette Vie conduit l'engagement d'autres vies au coeur même de la question. Voilà pourquoi ce blog a fait sienne, depuis 2008, la belle citation du Maréchal Jean de LATTRE de TASSIGNY selon laquelle "les raisons de vivre sont autant de raisons de mourir pour sauver ce qui donne un sens à la Vie." Cet Engagement à transmettre, il nous faut le comprendre alors que tout, aujourd'hui et dans une société hédoniste, en crise morale profonde, nous incite à nous en éloigner. Et peut-être surgira-t-il un jour de cette Éducation à la Défense des engagements bien vivants - sous l'uniforme ou non, au sein des forces armées ou des entreprises -, qui viendront donner substance à cette résilience fondamentale à notre existence.
 
Comme toute chose, c'est dans la durée que l'Éducation à la Défense au Lycée Galilée s'est construite pour, aujourd'hui, parvenir à une certaine maturité pédagogique. Le blog "Défense et Démocratie" en a été une première étape depuis mars 2008. En partenariat avec l'association "La Maison du Combattant et du Citoyen" de Combs-la-Ville, il m'a permit de rendre visible les actions pédagogiques qui n'ont cessé depuis de monter en puissance, mais aussi de faire vivre l'enseignement de Défense à travers de nombreux articles de synthèse destinés à diffuser l'information de Défense. Une étape capitale a été franchie depuis, avec la création d'un portail académique - premier en la matière - entièrement dédié à l'Éducation à la Défense. "Défense et Démocratie" aura donc été le laboratoire de cette évolution.
 
Accaparé par le portail académique, je n'en délaisse pas moins la formule du blog pédagogique quand bien même le temps fait-il défaut pour m'y investir davantage. Elle refera, cependant, peau neuve à travers cette nouvelle édition plus sobrement  intitulée "Éducation à la Défense". Lien étroit avec le Lycée Galilée et ses élèves, il me permettra de répondre encore à toutes ces jeunes questions qui, d'année en année, m'interrogent régulièrement sur mes années militaires et ma carrière d'enseignant. Deux trajectoires pas si éloignées - lorsque l'on y pense plus profondément -, qui empruntent en fait deux cheminements différents pour une seule et même réalité. Et puis, je voudrais aussi  continuer à dire à mes lycéens (mais en le chuchotant) que du Sous-officier et de l'Officier à l’Enseignant, je n’ai cessé d’apprendre et de recevoir, ma vie durant, la valeur de l’Exemple.
 
**********

* Juillet 1983 – Obtention du Baccalauréat A4 (Lettres-Philosophie).
 
* Août 1983 - Préparation Militaire Parachutiste (PMP) sur la base d'Orléans-Bricy (4 sauts).

* Octobre 1983 – Engagement à l’École Nationale des Sous-Officiers d’Active de Saint-Maixent (ENSOA). Affectation au 1er Bataillon de l’École. Ma promotion est la 108e Sergent-chef Tadek KORDEK, un sous-officier parachutiste tombé en Algérie le 27 juillet 1958.

* Juin 1984 – Affectation en école d'application dans la spécialité blindée/mécanisée (Carpiagne/Canjuers).

* Octobre 1984 – Affectation au 170e Régiment d’Infanterie à Épinal (Vosges) comme chef de char de combat (AMX 30 B1). Ce régiment a depuis été remplacé par le 1er Régiment de Tirailleurs.

* Octobre 1988 – Fin de mon engagement militaire et reprise des études à l’Université de Paris IV-Sorbonne.

* Juin 1994 – Obtention du Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré (CAPES) d’Histoire-Géographie.

* Septembre 1994 – Première rentrée scolaire. Affectation en collège à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

* Mai 1998 – Obtention de l’Agrégation d’Histoire et de Géographie.

* Septembre 2000 – Affectation au Lycée Galilée de Combs-la-Ville.

* Septembre 2004 – Engagement dans la Réserve opérationnelle de l'Armée de Terre avec le grade de Sous-Lieutenant. Affectation au 121e Régiment du Train (121e RT) de la 1ère Brigade logistique (1ère BL).

* Juin 2005 – Obtention du Master II sous la direction du Professeur Georges-Henri SOUTOU de l’Université de Paris IV-Sorbonne.

* Juillet 2005 – Stage d’élève-officier au IVe Bataillon de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan.

* Octobre 2009 – Remise pour le Master II du Prix de stratégie maritime Amiral Daveluy
2009 par l’Amiral Pierre-François FORISSIER, Chef d'État-major de la Marine (CEMM).

* Janvier-Mars 2010 -  Auditeur de la 180e session de l' Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN), promotion "Cardinal de Richelieu".
 

* Janvier 2012 - Chevalier dans l'ordre des Palmes Académiques.
 
* Mars 2013 - Lieutenant-colonel dans la Réserve citoyenne.

 

Professeur, officier et citoyen

En Méditerranée (avril 2014). À bord du porte-avions nucléaire Charles-de-Gaulle

Rédigé par Enseignant Défense

Publié dans #Éditorial

Repost 0